Mise en avant News Videos W&DW

Congrès Annuel W&DW à Alger

Différentes sociétés de gestion au niveau international se sont réunies encore une fois pour célébrer le congrès annuel de W&DW ayant eu lieu dans la ville d’Alger, Algérie les 16 et 17 avril.

https://youtu.be/HGNVj1ajFyg

 

Des créateurs provenant de différents pays du monde se sont rendus en Algérie pour participer au congrès annuel de Writers & Directors Worldwide, qui a été accueilli par la société d’auteurs algérienne, ONDA, parallèlement à l’une des manifestations culturelles et artistiques les plus importantes d’Afrique, le Salon de la Créativité. Le ministre de la Culture algérien, Azzedine Mihoubi, et le vice-président de la CISAC, Marcelo Piñeyro, ont ouvert le congrès en recevant les créateurs et visant le plus important : la culture et son rôle capital dans la société, tel que l’a exprimé le ministre algérien de la Culture dans son discours d’ouverture : « La culture est le ciment qui permet aux membres de la société de communiquer entre eux grâce à toutes ses formes, l’art, la musique, la danse, la littérature et la création audiovisuelle. Elle a un rôle fédérateur et peut être un outil pour atténuer les extrémismes. Elle propage les idéaux humanistes et l’idéal d’une plus grande diversité culturelle ».

Au cours du congrès, il y a eu diverses tables rondes sur les situations actuelles dans les différentes régions d’Amérique latine et leurs progrès récents, obtenus par l’ADAL (Alianza de Directores Audiovisuales Latinoamericanos) et ses sociétés membres, sur les progrès obtenus par l’Alliance panafricaine des auteurs et compositeurs, qui ont entraîné un moteur de changement dans tout le continent par la prise de conscience sur le droit d’auteur et sa défense. Ces progrès dans les alliances encouragent W&DW à poursuivre ses activités avec plus de force que jamais, visant un besoin et un objectif tenant à créer des alliances dans les différents continents pour réussir à un panorama de plus en plus influent.

Pour la première fois, nous avons accueilli les organisations FERA, FSE et SAA qui se sont présentées et ont exposé leurs objectifs. Elles ont proposé de travailler de manière conjointe et ont signalé que le fait de faire entendre les voix des auteurs est la forme d’obtenir les droits et de les protéger.

Une fois de plus, la conclusion des tables rondes et des voix des auteurs est le besoin de rassembler les forces nécessaires pour aider ceux qui en ont le plus besoin. Les contextes des sociétés émergentes en Inde (SRAI), au Brésil (DBCA/GEDAR) et en Guinée (BGDA) sont à présent caractérisés par l’essor du lobby politique pour faire comprendre aux autorités de leurs pays l’importance de la défense de l’auteur au niveau mondial, en commençant par leurs propres territoires..

Il a été également conclu qu’il faut rédiger une lettre ouverte pour demander aux ministres de la Culture européens d’adopter un droit de rémunération des auteurs audiovisuels. À cet égard, W&DW encouragera activement ses sociétés membres à signer des accords de représentation avec leurs sociétés sœurs afin d’augmenter les droits versés aux auteurs.

Quotes

 

“Nous sommes très prudents et vigilants face à la lutte à laquelle nous devons nous apprêter car nous sommes la cible des attaques des grandes corporations… à côté des fournisseurs des services internet qui ne comprennent pas qu’il y a des droits d’auteurs dans les contenus qu’ils proposent aux publics qui doivent être payés car ceci est la source de revenus des auteurs…”

Horacio Maldonado – Directeur; Scénariste – Président W&DW

“En ce moment nous cherchons à incorporer les auteurs africains, qui vont se fédérer ensemble et se structurer, nous apportant ainsi toute leur nouvelle énergie… nous voulons nous rapprocher des auteurs les plus jeunes.”

Yves Nilly – Scénariste – Vice Président W&DW

“Les créateurs de tout le monde doivent réfléchir sur la problématique et l’Afrique ne peut pas s’y absenter… Il faut consolider la solidarité entre les créateurs africains et les créateurs du monde en une seule réflexion globale.”

Samuel Sangwa – Directeur – Directeur Général pour l’Afrique

“L’Afrique est sans aucun doute la principale zone de potentiel de croissance… l’expérience et le succès que nous avons eu en Amérique Latine est transportable à l’Afrique et au besoin de soutenir ses alliances et ses auteurs.”

Marcelo Piñeyro – Directeur; Scénariste – Vice Président CISAC

“L’objectif de W&DW ici à Alger est de chercher un rapprochement entre les auteurs africains et d’établir ainsi une coopération avec l’Afrique et les sociétés africaines en visant que cette rencontre soit le point de départ pour d’autres alliances.”

Sami Bencheikh –Directeur – PDG ONDA

“Il est important de travailler avec les différents gouvernements et leur faire comprendre l’importance du soutientà leurs créateurs. Parce que un pays qui ne soutient pas ses auteurs a un pauvre avenir en tant que nation.”

Miguel Angel Diani – Dramaturge – Président ARGENTORES

“C’est maintenant que nous réalisons à quel point le digital peut aider les communautés africaines locales à s’exprimer et concevoir des projets cinématographiques et musicaux fructueux.”

Hrvoje Hribar – Directeur  – Membre du conseil de FERA

“C’est maintenant que nous réalisons à quel point le digital peut aider les communautés africaines locales à s’exprimer et concevoir des projets cinématographiques et musicaux fructueux.”

Caroline Otto – Directeur  – Membre du conseil de FSE

“Il est important que W&DW puisse soutenir la gestation des sociétés dans les pays africains pour que tous les auteurs audiovisuels, qu’ils soient des scénaristes ou des réalisateurs, puissent avoir une vie digne grâce à l’utilisation de leurs œuvres.”

Barbara Hayes –Scénariste  – Présidente du Conseil de SAA

“L’Afrique c’est l’avenir en termes des jeunes… En conséquence, il est essentiel de former ces jeunes, former les artistes, et de créer ensemble une synergie avec la CISAC afin de mieux défendre les intérêts des auteurs.”

Sam Mbemde –Directeur – Président PACSA

“Il est important que nous, en tant qu’auteurs et manageurs des sociétés partout dans le monde, puissions connaître les problèmes des autres… le combat est le même. Il est enrichissant de comprendre la situation des pays africains qui probablement peut donner une solution à nos problèmes.”

Vinod Raganatah – Scénariste – Président de SRAI

“Il est très important que les cinéastes latino-américains, africains, européens et du monde entier se réunissent dans cet effort fait par W&DW afin qu’il y ait pour la première fois une unité internationale pour la collection des droits d’auteur.”

Sylvio Back – Directeur – Président DBCA

“Après 5 ans de travail, aujourd’hui nous avons tous les moyens légaux pour devenir une Société de Gestion Collective en Colombie, juridiquement constituée, qui pourra gérer la perception des Droits de Auteurs, non seulement des réalisateurs colombiens, mais du monde entier.”

Mario Mitrotti – Directeur  – Président DASC

“J’espère que nos sociétés ici réunies puissent faire un apport aux auteurs africains et travailler en communauté à l’image que les autres sociétés ont fait pour nous. Parce que si les auteurs ne s’étaient pas réunis autrefois en Colombie, nous n’aurions pas eu le résultat que nous avons aujourd’hui.”

Alexandra Cardona Restrepo – Scénariste – Présidente REDES

“La création d’une alliance africaine, tel que celle existant en Amérique Latine et comme celle que nous espérons créer en Asie-Pacifique, est fondamental pour une simple raison: face aux groupes mondiales comme Amazon, Google et Netflix, la réponse des auteurs ne peut qu’être uniquement global. En affirmant vouloir porter la voix des auteurs, nous entendons bien en représenter toutes les voix.”

Lorenzo FerreroCompositeur- Presidente Honorario SIAE


Source: www.cisac.org/Cisac-Home/Newsroom/Articles/Writers-Directors-Worldwide-builds-international-cooperation-at-annual-congress-in-Algiers


Photos: